Vie contemplative

VIE CONTEMPLATIVE

La finalité de notre vie religieuse est de vivre du mystère de la Vierge Marie, lorsqu’elle est unie, dans la foi et dans l’espérance, à l’offrande du Christ grand-prêtre à la Croix : nous voulons vivre en Marie son mystère de Compassion, et porter ainsi dans le silence et la prière toute l’Eglise et tous les hommes.  Notre vie contemplative est ouverte à un accueil monastique. Avec tous ceux que nos accueillons dans nos hôtelleries, nous aimons partager l’essentiel de notre vie : la prière, la lecture de la parole de Dieu, la recherche de la sagesse et la charité fraternelle. 

Père, ceux que tu m’as donné, je veux que là où je suis, ceux-là aussi soient avec moi, pour qu’ils voient la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Jean 17

VIE DE PRIÈRE

L’oraison silencieuse et l’Eucharistie sont au cœur de notre vie. La prière des offices, deux heures d’oraison en silence devant le Saint Sacrement, la célébration de l’Eucharistie quotidienne et la récitation du chapelet rythment chacune de nos journées. C’est le silence d’amour de Jésus Pain de Vie qui prend peu à peu possession de notre cœur. C’est dans le désert et la solitude que se creuse notre lien personnel avec Jésus.

Prie ton Père qui est présent dans le secret.

Matthieu 6

FORMATION DU CŒUR ET DE L'INTELLIGENCE

Notre vie contemplative réclame une formation du cœur et de l’intelligence. Cette formation humaine, intellectuelle et spirituelle est fidèle à la tradition de l’Eglise, spécialement aux documents actuels du magistère et à ceux du Concile Vatican II. Elle nous aide à lire la Parole de Dieu comme une parole vivante et à la garder dans notre cœur. Cette recherche de sagesse et de vérité est vécue à travers tous les domaines de notre vie, nous permettant ainsi de coopérer plus activement à la vie de la grâce.

Marie gardait avec soin toutes ces choses, 

les repassant dans son cœur. 

Luc 2

CHARITÉ FRATERNELLE

La vie fraternelle et communautaire nous permet de répondre au commandement du Christ de nous aimer les unes les autres comme Lui nous aime. A travers l’oraison et la prière des offices en commun, à travers les temps d’étude et les partages sur la parole de Dieu ainsi que dans le travail manuel et les temps de rencontre, nous cherchons à vivre une charité fraternelle joyeuse, dans la confiance mutuelle et le don de nous-mêmes à nos sœurs. Nos couvents établis sur tous les continents favorisent le mélange des cultures et des nationalités et enrichissent notre vie fraternelle.

Je vous donne un commandement nouveau: que vous vous aimiez les uns les autres; comme je vous ai aimés, que vous aussi vous vous aimiez les uns les autres.

Jean 13

Marie, prenant une livre de parfum de nard pur, de grand prix, oignit les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux, et la maison s’emplit de la senteur du parfum.

Jean 12


Le parfum précieux versé comme pur acte d’amour, et donc en dehors de toute considération “utilitaire”, est signe d’une surabondance de gratuité, qui s’exprime dans une vie dépensée  pour aimer et servir le Seigneur, pour se consacrer à sa personne et à son Corps Mystique. Cette vie “répandue sans compter diffuse un parfum qui remplit toute la maison. 

Saint Jean Paul II – Vita Consecrata